ApiCouture

Le blogzine qui pique

Mes envies d’automne

Le parasol n’est pas rangé, il y a encore du sable sur les tapis de la voiture, mais me voici déjà à parler d’automne. Date ou pas date, les signes ne trompent pas depuis une semaine déjà. L’air qui se rafraîchit (et tant mieux, ça a été dur cet été à Lyon !), le soleil déjà plus doux, le retour des potimarrons au marché, les premières feuilles qui rougissent… Un vrai appel au cocooning qui me met en joie un peu plus chaque année.

Couture en automne

Enfant, j’étais très rêveuse. Chaque période de l’année avait sa part de magie pour moi et la rentrée des classes y trônait en bonne place. Je vouais un véritable culte aux catalogues de rentrée, aux pubs TV pour UHU stic, aux courses frénétiques qui s’en suivaient. Je me baladais dans la maison avec mon cartable plein d’articles neufs, des jours avant de reprendre l’école. Je ne dormais pas de la nuit la veille du grand jour, aussi excitée qu’à Noël et je vivais le jour J comme une grand-messe.

J’ai mis longtemps à ne plus être nostalgique des émotions de la rentrée de mon enfance. Septembre est resté un moment très particulier pour moi. Chaque début d’automne, je sens soudainement super inspirée, avec une vraie envie de renouveau et plein d’idées en tête. Si les résolutions de Janvier ne me font ni chaud ni froid, c’est plutôt en Septembre que je ressens un nouvel élan créatif et un besoin de mettre de la fraîcheur dans mon existence !

Cette année, la couture est dans ma ligne de mire. J’ai la sensation de pouvoir viser un cran au-dessus au niveau technicité et créativité. J’ai des freins mentaux à faire sauter pour aller encore plus loin…

Coudre dans mon stock de tissus

J’ai plus de 50 coupons de tissu, pour certains de 3 mètres, et pour d’autres qui datent de plus de (tousse) 5 ans…

Comme beaucoup de personnes je pense, j’ai parfois un coup de coeur, ou alors je passe dans un magasin de tissu pour le plaisir (une mauvaise habitude ?) et je ressors avec quelques jolis coupons. Mais clairement, ça entre beaucoup plus vite que ça ne sort, et les piles de tissus s’accumulent.

J’ai déménagé il y a un mois et demi : l’occasion de vraiment me rendre compte que je commençais à avoir trop de tissus. J’en avais même oublié certains. J’ai beaucoup de tissus que j’adore en plus, et que j’ai vraiment envie de coudre, et d’autres achetés à mes débuts et qui bien que jolis, ne m’inspirent plus vraiment pour des vêtements mais qui trouveraient bien leur place sur des accessoires. Beaucoup de chutes aussi plus qu’utilisables.

J’ai donc décidé de privilégier au maximum mon stock de tissu, et en cas de manque particulier, d’attendre d’être au pied du mur. En ce moment, je voudrais acheter de la gabardine pour un pantalon : je vais regarder dans mon stock d’abord, puis attendre d’avoir décalqué / découpé le patron et avoir tous les accessoires avant d’acheter. Cela m’évitera d’acheter pour des projets hypothétiques qui ne verront jamais le jour… ou pas avant plusieurs mois/années car j’aurai trouvé mieux ou pas eu le temps de coudre.

Il s’agit donc de réduire mon stock.

Réaliser, enfin, mes premières envies couture

Je vous en parlais dans mon article « Ces patrons dont je rêve » (une suite bientôt !), il y a des patrons qui restent dans ma tête depuis des mois ou années et que j’adorerais faire et porter. Pour beaucoup, l’idée date de mes débuts en couture ! Mais la majorité sont restés à l’état de rêve. A l’origine, c’était par manque de technique, je ne me sentais pas capable de les réaliser aussi bien que sur les photos. Sauf que depuis, j’ai progressé et je sens qu’il est temps d’avoir cette satisfaction-là, tel un pianiste qui peut enfin jouer sa pièce préférée. Egalement parce qu’un rêve réalisé, c’est une place pour d’autres rêves encore plus passionnants.

A moi de me prouver que ce pour quoi j’ai passé tant d’années à coudre, découdre, chercher et apprendre est désormais possible. Quelle satisfaction !

J’ai donc décidé de m’attaquer à cette fameuse liste « les patrons dont je rêve » mais aussi tenter des pièces qui me font un peu peur comme la veste tailleur ou le manteau !

M’impliquer davantage dans la communauté

Je n’ai jamais eu l’occasion de participer au #MeMadeMay ou au #SewPhotohop… C’est pourtant l’occasion de montrer ses créations, d’échanger autour de la couture et de lier connaissance.

J’ai donc décidé de dépasser la timidité et le syndrome de l’imposteur pour mettre mes créations plus en avant sur les réseaux, et j’espère faire de jolies rencontres !

Pour rappel, vous pouvez me suivre sur Instagram ainsi que Facebook.

Je vous écrirai ici-même les résultats de mes jolies résolutions… Beau début d’automne !

Et vous ? Que suscite la rentrée chez vous ? Est-ce que vos plans en couture ont changé ?
0
1 Discussion sur “Mes envies d’automne”

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.