ApiCouture

Le blogzine qui pique

Coup de coeur patron : la chasuble York

Bonjour à tous ! Quels sont vos projets couture aujourd’hui ? 🙂

Pour ma part, aujourd’hui, je vous présente un patron sur lequel j’ai eu un coup de coeur parmi les (si) nombreux existants  : York, de Helen’s Closet.

Sur le site d’Helen, la créatrice, celui-ci est décrit par le terme “pinafore”.
Après recherche, “pinafore”, en fonction des sites de traduction, c’est quelque part entre le tablier et la robe chasuble. Ce n’est ni une salopette, ni une combi, ni vraiment une robe, mais quelque chose entre les trois. Une fois de plus, l’image vaut mille mots.

C’est en écoutant le podcast d’Helen (et Caroline) LOVE TO SEW, dont j’ai parlé dans cet article, que je l’ai entendu évoquer la sortie du patron York et le fait qu’elle a été surprise par le succès immédiat qu’il a remporté. Il n’en fallait évidemment pas plus pour me rendre curieuse, alors je suis allée voir son site et je suis moi aussi rapidement tombée sous le charme de ce modèle.

Les sites de créateurs de patrons regorgent de combis, de robes et de salopettes. Mais ce modèle-ci est plutôt inédit et original : il ne ressemble à aucun autre. Le design a été particulièrement soigné, tout en courbes, ce qui donne une impression de féminité et de douceur.

L’intelligence de ce modèle est de proposer deux hauteurs d’encolure : l’une fait la part belle à la superposition et l’autre, plus sage, permet de se rapprocher un peu plus d’une robe.

De plus, je trouve que c’est un modèle vraiment utilisable en toutes saisons, déclinable en de nombreux tissus : dans un chambray ou un coton tissé serré, je me vois bien le porter hiver comme été, en superposition. Je vois aussi bien une version purement hivernale, en velours milleraies, ou au contraire estivale dans un coton ultra coloré.

Pour finir sur les avantages de ce patron, il ne comporte que deux pièces principales : le devant et le dos, en omettant la ou les poches. Car vous pouvez choisir une poche centrale à la « kangourou » ou bien deux poches arrondies qui donnent tant de charme à ce modèle. Seul point faible, sa simplicité induit qu’il est gourmand en tissu : 4 mètres. On peut aussi noter qu’il n’est (pour le moment) proposé qu’en anglais, mais Helen a pris la peine d’inclure des mesures métriques.

Helen a posté, dans la partie blog de son site, une multitude de versions et de hacks qui prouvent à quel point c’est un patron multi-facettes, comme cette version baby doll (avec le hack) ou encore celle-ci en sergé à carreaux. Pour finir, elle propose un add-on en vente, la version tablier, très charmante avec ses pans croisés à l’arrière !

Bref, un vrai coup de coeur dans lequel j’ai envie d’investir très bientôt ! Il rejoint ma wishlist de patrons…

0

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.